[Test] Possession : la critique et le test du DVD

Publié le 29 Décembre 2010

http://img832.imageshack.us/img832/7153/3512391156176q.jpg

 

La vie de Jess est bouleversée après l’accident de voiture dont sont victimes son mari Ryan et son beau-frère Roman. Plongés dans un profond coma, ils semblent avoir peu de chance de s’en sortir. Lorsque Roman se réveille, il prétend être le mari de Jess…

 

vlcsnap-2010-12-29-13h55m22s218

 

Le film

 

Jess et Ryan forment un couple très uni. Mais Jess doit supporter un beau-frère encombrant nommé Roman sortant de prison et habitant désormais avec eux. Cette situation ne l'arrange pas vraiment et la met même plutôt mal à l'aise. Elle ne tarde par à en faire part à Ray. Surprenant leur conversation, Roman fait ses valises et s'enfuit. Ray part à sa recherche et les deux hommes ont un malencontreux accident de la route. Placés dans le coma, ils pourraient ne pas se réveiller avant des mois voire des années. Pourtant, Roman finit par reprendre conscience, avec un comportement très différent de celui qu'il avait auparavant et que Jess reconnaît comme celui de son fiancé.

 

Voici comment débute le thriller "Possession", un film n'ayant pas connu les honneurs d'une sortie dans les salles obscures en France. Il débarque, en effet, directement en DVD chez l'éditeur Metropolitan. Réalisé par Joel Bergvall et Simon Sandquist, "Possession" est l'adaptation américaine du drame sud-coréen "Jungdok". Il bénéficie d'un scénario intriguant  consistant en une histoire d'amour teintée de fantastique. On se pose très vite la question de savoir si l'esprit du fiancé a vraiment intégré le corps de son frère ou s'il ne s'agit que d'un coup de bluff. Cette interrogation reste en suspens tout au long du film, créant ainsi une atmosphère suspicieuse.

 

Au casting, on retrouve trois acteurs talentueux. Tout d'abord, Sarah Michelle Gellar. Habituée aux remakes ("The Grudge" 1 & 2), elle campe ici une femme amoureuse tentée de croire que son fiancé est encore auprès d'elle, même si c'est dans le corps d'un autre. A ses côtés, on reconnaît Lee Pace. L'acteur est très loin du rôle de pâtissier qu'il tenait dans la série "Pushing Daisies". Il interprète un beau-frère ancien-voyou qui ne rêve que de reconstruire sa vie. Enfin, Michael Landes ("Special Unit 2") est le fiancé plongé dans le coma et qui semble s'être lié avec son frère lors de l'accident.

 

Malgré tous ces éléments, "Possession" ne parvient pas à convaincre totalement à cause d'un rythme trop lent et de rebondissements prévisibles. Un bon twist final aurait cependant pu gommer tous ces défauts. Je pense notamment à l'un des épisodes de la série "Fear Itself" qui reprend le concept des esprits qui changent de corps et qui, loin d'être parfait , parvient à rebondir grâce à une fin audacieuse et surprenante.

 

On aurait pu s'attendre à mieux mais "Possession" est loin d'être mauvais dans son genre grâce à un pitch de départ intéressant et un bon casting. On le conseillera essentiellement aux fans de Sarah Michelle Gellar et de Lee Pace.

 

Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us

 

vlcsnap-2010-12-29-13h54m15s58

 

Le DVD

 

Concernant la jaquette, elle est assez trompeuse puisqu'il ne s'agit en aucun cas d'un film d'horreur dans la lignée de "The Grudge". On pourrait plutôt le qualifier de thriller romantique fleurtant avec le fantastique. Le titre s'ouvre sur les bandes-annonces de "Expendables - Unité Spéciale" et de "Phénomènes Paranormaux". Vous pouvez ensuite les retrouver dans les bonus en compagnie de celle du "Livre de Sang" qui sortira en janvier 2011. L'éditeur a eu la très bonne idée de nous laisser le choix entre version française et la version originale sous-titrée des bandes-annonces.

 

Les menus du DVD sont réussis et plusieurs suppléments sont au rendez-vous. Le plus important est une fin alternative de près de trente minutes, ce qui est assez long quand on sait que le film dure 1h15. La plupart des scènes sont dans le montage final mais cette fin est plus tragique et moins dans le fantastique. Certains passages du film prennent même une signification tout à fait différente. Mais la fin définitive reste quand bien meilleure. Quatre scènes coupées sont également proposées. Elles sont très courtes et n'apportent rien au film. Enfin, une petite vidéo promotionnelle, trop avare en images de tournage, montre l'enthousiasme des acteurs quand au long-métrage.

 

L'image est au format 16/9 compatible 4/3 format d'origine respecté 2.35. Quand à l'audio, vous avez le choix entre la version originale Dolby Digital 5.1 et la version française Dolby Digital 5..1.

 

Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us

 

vlcsnap-2010-12-29-13h54m47s125

 

Possession : En DVD et Blu-Ray le 11 janvier 2011.

Un grand merci à Metropolitan et Cinetrafic m'ont permis de réaliser cette critique.

Découvrez d'autres films autour de la possession.

 


Captures

 

vlcsnap-2010-12-29-13h54m30s202vlcsnap-2010-12-29-13h54m36s13vlcsnap-2010-12-29-13h55m11s115vlcsnap-2010-12-29-13h52m17s159vlcsnap-2010-12-29-13h52m28s48vlcsnap-2010-12-29-13h52m38s140vlcsnap-2010-12-29-13h52m54s17vlcsnap-2010-12-29-13h53m18s249

Rédigé par Geotoine

Publié dans #Test DVD - Blu-Ray

Commenter cet article