[Test] Freebird : la critique et le test du DVD

Publié le 24 Mai 2010

http://img185.imageshack.us/img185/3934/3760166343621.jpg

 

FREEBIRD est une comédie britannique qui utilise le monde de la moto et le rock comme toile de fond. Fred (GARY STRETCH), Tyg (GEOFF BELL), Grouch (PHIL DANIELS) trois motards de Londres, quittent la ville à la recherche d’un mouvement hippie avec une ferme de cannabis dans les montagnes Galloises. Fred a fait une promesse à son vieil ami «Le Président» : quelles que soient les situations, il ne reviendrait pas les mains vides. Ce qui à été initialement conçu comme un agréable week-end à la campagne devient une véritable mission.  

 

http://img535.imageshack.us/img535/9179/vlcsnap2010052415h17m10.jpg

 

Le film

 

Les motos ont été très à la mode au cinéma dans les années 60 particulièrement aux Etats-Unis, le cultissime "Easy Rider" définissant même un nouveau genre cinématographique : le film de Biker. Réalisé par Jon Ivay, "Freebird" remet plus ou moins le genre au goût du jour avec un groupe de trois motards : Fred, Tyg et Grouch interprétés respectivement par Gary Stretch, Geoff Bell et l'hilarant Phil Daniels. Le trio va alors enchaîner les péripéties dans la campagne anglaise.

 

Les adaptes de moto seront ravis : elle sont très nombreuses dans le film et l'ambiance masculine qu'elles dégagent est renforcée par les blousons de cuir, la musique rock et la quasi-absence de femmes au générique.

 

Bien plus qu'un film de Bikers, "Freebird" est également une bonne comédie à la britannique. Les protagonistes étant souvent défoncés, les scènes comiques s'enchaînent tout au long du film notamment via le personnage de Grouch, le plus excentrique des trois.

 

Envoyés par le "Président" pour trouver un hippie possédant du cannabis, les trois motards se rentrouvent alors pris dans une guerre entre deux gangs que l'un d'eux a directement provoquée.

 

Les décors campagnards sont magniques, la mise en scène est correcte mais on a l'impression que le scénario ne va pas au bout des choses. Par exemple, on regrette que la bataille finale entre les gangs, digne du "Seigneur des anneaux" (en quelque sorte une version parodique), soit aussi courte et peu exploitée. De bonnes idées mais qui ont du mal à se regrouper.

 

Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us

 

http://img404.imageshack.us/img404/9527/vlcsnap2010052415h16m42.jpg

 

Le DVD

 

On peut choisir de visionner le film en version originale (Dolby Digital 5.1) ou en version française (DTS 5.1 ou Dolby Digital 5.1), des sous-titres français sont également disponibles. L'image est au format 16/9 2.35. L'éditeur nous propose donc le film dans les meilleures conditions possibles pour un DVD. L'image est à la limite de la perfection aussi bien dans les scènes de jour que dans celles de nuit. Les menus correspondent à l'atmosphère du film; très colorée. Les bonus sont assez nombreux : un making-of très complet de 26 minutes, 9 minutes de scènes coupées (dont une longue scène dans une cafétéria), le commentaire audio du réalisateur et du scénariste et un diaporama de photographies du film. Malheureusement, aucun des bonus ne possède de sous-titres. Un oubli qui pèse lourd dans la note finale.

 

Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us

 

Fragments : Actuellement disponible en DVD et Blu-Ray.

Vous pouvez le commander sur le site Emylia.

Merci beaucoup à Emylia qui m'a permis de réaliser ce test et cette critique.

Rédigé par Geotoine

Publié dans #Test DVD - Blu-Ray

Commenter cet article