[Test] Esther : la critique et le test du Blu-Ray

Publié le 8 Mai 2010

 

Après avoir perdu l’enfant qu’elle attendait, la fragile Kate voit ressurgir les douloureux souvenirs d’un passé qu’elle préférerait oublier. Hantée par des cauchemars récurrents, et décidée à retrouver une vie de couple équilibrée, elle fait le choix, avec son compagnon John, d’adopter un enfant. A l’orphelinat voisin, Kate et John se sentent étrangement attirés par une fillette, Esther. Mais Kate ne tarde pas à découvrir la face cachée de la « douce » enfant. Autour d’elle, personne n’a rien remarqué, et nul ne semble partager ses doutes et inquiétudes…

 

Le film

 

Pour son deuxième film d'horreur (le premier étant "La Maison de cire"), le réalisateur Jaume Collet-Serra s'attaque au mythe de l'enfant tueur. Il utilise avec justesse les deux heures de film, en prenant soin d'installer l'histoire et les personnages dans la première demi-heure. Une légère tension est néanmoins déjà présente que ce soit par une scène d'introduction choc ou par de petits sursauts causés par des choses pourtant anodines (des enfants qui passent en criant dans une scène silencieuse). Jaume Collet-Serra s'amuse avec les codes du genre : le camion qui manque de rentrer dans une voiture, le miroir coulissant. Puis Esther rentre dans la partie et l'angoisse devient alors réelle. Jouant avec les faiblesses des adultes et la crainte des enfants, la petite fille manipule son entourage avec une facilité déconcertante. La mère est la seule adulte à se douter que quelque chose est anormal mais elle est incomprise par son mari qui ne rêve que d'une vie tranquille sans histoires. Très proche d'un thriller psychologique, "Esther" s'impose pourtant comme un vrai film d'horreur grâce des scènes gores  (crâne fracassé avec un marteau, oiseau écrasé par une pierre, un accouchement sanglant, corps poignardé à coups de couteaux) qui par leur agressivité soudaine parviennent à surprendre et même à choquer. Le réalisateur dérange (séquence à la limite de l'inceste) et terrifie à la fois (avec une scène dans un jeu d'enfants digne d'un très bon slasher) et n'hésite pas à ajouter une touche de poésie avec l'attendrissante Max (qui est sourde de naissance). On retiendra les performances des deux actrices principales : la terrifiante Isabelle Fuhrman et la touchante Vera Farmiga, ainsi qu'une ambiance particulière renforcée par les paysages enneigés et gelés (pourtant non prévus dans le scénario initial) et un rebondissement final impossible à deviner.

 

Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us


http://img580.imageshack.us/img580/8499/19191709.jpg

 

Le Blu-Ray

 

Bon point au démarrage : le Blu-Ray est très rapide à charger et le film démarre immédiatement. Pas de perte de temps inutile donc. Les adeptes de Menu Principal auront du mal à le trouver (pour le voir, il faut passer le film puis tous les avertissements internationaux). Le transfert vidéo est absolument satisfaisant tout comme le son (aucun problème particulier sur ma petite installation). Les bonus sont malheureusement assez maigres. Pour le DVD, ils se résument à environ 4 minutes de scènes inédites (qui sont surtout des passages évoqués dans le film, comme une scène dans laquelle Esther prétend à sa mère adoptive que son mari va la tromper). Le Blu-Ray contient un bonus exclusif de quinze minutes qui dans sa première partie est un making-of du film avec des interviews des acteurs, des producteurs et du réalisateur, la suite est une étude sur les enfants diaboliques par des psychologues et pour finir, on assiste à une rétrospective des personnages d'enfants psychopathes au cinéma. Par contre, veillez à bien regarder le film avant de voir les bonus car ils dévoilent le secret d'Esther. Et si votre ordinateur n'a pas de lecteur Blu-Ray, Warner propose à l'intérieur du boîtier un code pour télécharger le film.


Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us

 

Une édition tout à fait convenable pour un film à posséder d'urgence pour les amateurs de films d'horreur.

 

Acheter Esther en DVD.

Acheter Esther en Blu-Ray.

 

Rédigé par Geotoine

Publié dans #Test DVD - Blu-Ray

Commenter cet article