Le Syndrome du Titanic : la critique du film !

Publié le 30 Octobre 2009

Date de sortie cinéma : 7 octobre 2009
Réalisé par : Nicolas Hulot, Jean-Albert Lièvre
Avec : Nicolas Hulot

"Je n'étais pas écologiste quand j'ai commencé, il y a 30 ans, à voyager de par le monde. J'ai vu la planète se rétrécir sous mes yeux, je suis passé de la conviction insouciante de vivre dans un monde infini et immuable à la conscience d'un monde fini et vulnérable. Depuis presque 20 ans, je me bats avec d'autres pour alerter mais surtout mobiliser face à la menace. Aujourd'hui, le cinéma m'apparaît comme le moyen essentiel pour que chacun puisse à son tour, en France et à l'étranger, s'approprier le constat et partager mes sentiments. Que chacun puisse voir la Terre et l'Humanité telles qu'elles sont et telles que je les ai vues. Que l'Homme retrouve sa propre échelle dans le temps et l'espace. Ce film est un cri d'alarme, ne laissons pas le temps nous dicter le changement, mais aussi un cri d'espoir, saisissons l'occasion pour nous retrouver, mobilisons le génie humain en donnant enfin du sens au progrès." Nicolas Hulot
Nicolas Hulot quitte le petit écran pour le grand et co-réalise un plaidoyer pour la sauvegarde de notre planète. Bien loin de la conférence scientifique d’Une Vérité qui Dérange (2006) avec Al Gore et moins peaufiné visuellement que Home (2009) de Yann Arthus-Bertrand, Le Syndrome du Titanic (2009) traite à la fois des problèmes écologiques et économiques, des inégalités entre les continents aux quatre coins du globes, des pays sur-développés et sous-développés, où les premiers consomment plus qu’ils ne devraient.

En appauvrissant la Terre et en ne la laissant pas se régénérer, nous courrons tout droit à la catastrophe, d’où le titre du film, qui explique très bien ceci « comme le Titanic, nous avançons droit sur l’iceberg » (dixit passage du film).

Le film de Nicolas Hulot (adapté de son livre homonyme), nous livre des images terrifiantes de notre planète qui court à la catastrophe, un monde en perdition, tant humainement, qu’écologique et économique. Terrifiant !

***

Critique by RENGER Benoit

Rédigé par Geotoine

Publié dans #Critiques

Commenter cet article