Dolan's Cadillac : le test du DVD !

Publié le 27 Janvier 2010



Réalisé par : Jeff Beesley
Avec : Christian Slater, Wes Bentley, Emmanuelle Vaugier

Résumé :
Un homme tente de se venger vainement de Dolan, un riche, puissant et vicieux personnage. Pendant sept années, l'homme ne se souciera que de sa vengeance à laquelle il sacrifiera tout. Comment va-t-il s'y prendre et surtout, la vengeance est-elle si importante pour les autres ou pour soi-même ?

Introduction :
Pour commencer, il faut savoir que "Dolan's Cadillac" est à l'origine une nouvelle ("La Cadillac de Dolan" en version française) écrite par Stephen King et présente dans le volumineux recueil "Rëves et cauchemars". Elle est assez courte (moins de 100 pages) et se concentre surtout sur le personnage principal obsédé par Dolan et la fameuse Cadillac. Le tournage du film débute début 2008 tout d'abord sous la direction de Erif Canuel qui très vite se retire du projet pour être remplacé par Jeff Beesley. Pour le casting, les rumeurs annoncent Denis Hopper en Dolan mais c'est finalement Christian Slater ("Entretien avec un vampire") qui obtient le rôle. A ses côtés, Wes Bentley ("Deuxième sous-sol", "American Beauty") et la canadienne Emmanuelle Vaugier ("Saw II")

Critique du film : En adaptant une nouvelle aussi courte du maître de l'horreur, Jeff Beesley a pris un gros risque et il s'en sort très bien. Les scènes ajoutées, qui représentent plus de la moitié du film, apportent plus d'informations au niveau de l'histoire et des personnages (notamment Dolan dont le rôle prend ici une grande importance. Christian Slater nous livre une bonne prestation tout comme Wes Bentley, tout à fait crédible en mari dévasté par la mort de sa femme). J'ai moins apprécié le traitement du personnage de Emmanuelle Vaugier qui se manifeste durant toute la deuxième partie comme un fantôme (brûlé) qui semble tout droit sorti de "Chambre 1408", adapté aussi de l'oeuvre du King. Si l'ensemble se regarde avec plaisir, le film est surtout porté par sa scène finale, qui est l'une des plus captivantes que j'ai vu ces derniers mois. L'affrontement entre Slater et Bentley est particulièrement réussi et mérite à lui seul le visionnage de ce DTV.

Test du DVD : Le film peut être visionné en version française ou en version originale sous-titrée. Je n'ai rien de spécial à dire sur l'image et l'audio qui sont de très bonne qualité. Par, aucun vrai bonus et c'est dommage car une interview du réalisateur et des acteurs principaux aurait été la bienvenue. Il y a cependant une bande-annonce du film (en VOST).

Note finale : 14/20

Retrouvez l'actualité de First International Production sur Facebook.



Rédigé par Geotoine

Publié dans #Stephen King

Commenter cet article