[Critique] Planète 51 : "un film d’animation bourré de références"

Publié le 9 Février 2010

Date de sortie cinéma : 3 février 2010
Réalisé par : Jorge Blanco
Avec : Vincent Cassel, Dimitri Rataud

Sur Planet One, tous les habitants ont deux antennes et huit doigts mais vivent comme dans les années 50 en allant voir des films d'invasion extraterrestre dans des drive-in. Mais lorsqu'un astronaute débarque sur leur planète, c'est leur cauchemar qui devient réalité...
Planète 51 (2010), titre faisant référence à la célèbre "Area 51" (base militaire Américaine), est un film d’animation bourré de références de films de science-fiction des années 50 à 2000, des célèbres Séries B en passant par quelques chefs d’œuvre (Le Jour où la Terre s'arrêta - 1951, La Guerre des Mondes - 1954, Alien - 1979, E.T. L'Extra-Terrestre - 1982 ou encore Wall·E - 2008) en passant même par quelques classiques du 7ème Art dont Chantons sous la pluie (1952). Les cinéphiles avertis se régaleront en devinant de quel film est tiré telle ou telle référence. Quant à l’idée de départ (faire passer les humains pour des envahisseurs et donc, des aliens, face aux vrais extra-terrestres) est originale et bien trouvée, si le scénario en lui-même n’a vraiment rien de palpitant, il a aussi tendance à s’essouffler et ne gardera notre attention que par le biais des nombreuses références cinématographiques et aussi grâce aux nombreux seconds rôles drôles et touchants comme ce mini robot collecteur d’échantillons (aux allures de Wall·E) ou encore cet espèce de canidé à l’apparence d’Alien.

**

Critique by
RENGER Benoit

Rédigé par Geotoine

Publié dans #Critiques

Commenter cet article