[Critique] Breaking Bad au Club de l'Etoile et sur ARTE

Publié le 9 Octobre 2010

http://img717.imageshack.us/img717/6332/breakingbad1.jpg

 

J'étais la semaine dernière au Club de l'Etoile pour assister à la projection sur grand écran des deux premiers épisodes de la série "Breaking Bad".

 

Longtemps salle de projection réservée aux professionnels (c'est notamment là où les animateurs de chez Disney se sont retrouvés durant la création de "La Belle et la Bête"), le Club de l'Etoile s'ouvre désormais au grand public en fin de semaine avec des soirées série ("Breaking Bad" donc), musique (concert des "Rolling Stones"), opéra ("Boris Godounov") et même radio ("Comme un pied"). La programmation complète du mois d'octobre est disponible à cette adresse.

 

Mais, c'est bien évidemment la partie série qui nous intéresse le plus car découvrir ses séries préférées dans un cadre à la fois conviviale et moderne (salle à la pointe de la technologie) est évidemment une expérience à ne pas manquer. D'autant plus que Philippe Paquot, le gérant du Club de l'Etoile, semble avoir beaucoup d'idées pour la suite.

 

J'étais donc invité par ARTE et Allociné pour voir les deux premiers épisodes de "Breaking Bad". Pourquoi ARTE ? Tout simplement parce que la chaîne diffuse à partir de ce soir à 22h25 et tous les samedis suivants (jusqu'au 11 décembre) les saisons 1 et 2 de la série.

 

"Breaking Bad" suit les mésaventures de Walter White, interprété par l'excellent Bryan Cranston (le père de "Malcolm"). Professeur de chimie, il occupe un deuxième métier en secret pour pouvoir offrir la meilleure vie possible à son fils handicapé et à sa femme enceinte. Mais lorsqu'il apprend qu'il a un cancer et qu'il ne lui reste plus que quelques mois à vivre, sa vie s'écroule. Il se fixe alors un ultime but : emmagasiner un maximum d'argent que sa famille ne manque de rien après sa mort. Mais pour cela, il va devoir passer dans l'illégalité.

 

"Breaking Bad" est l'une des meilleures séries de ces dernières années. Elle évoque avec un humour très acide la descente aux enfers d'un homme fatigué par la vie. Portée par des acteurs très talentueux  (Bryan Cranston et Aaron Paul ont reçu tous les deux un prix lors de la dernière édition des Emmy Awards), la série enchaîne les rebondissements et les situations inattendues. Alors un conseil, si vous ne l'avez pas encore vue, ne manquez pas cette pépite ce soir sur ARTE.

 

Rédigé par Geotoine

Publié dans #Critiques

Commenter cet article