Bored to Death - Saison 1 : la critique et le test du DVD

Publié le 11 Décembre 2010

http://img441.imageshack.us/img441/7904/5051889042143.jpg

Jonathan Ames est écrivain, romantique et détective privé non agréé. Après que sa petite amie l'ait quitté en lui brisant le cœur, Jonathan, pour se prouver qu'il peut être un homme d'action, devint le Sam Spade de Brooklyn, résolvant des affaires de chantage, de disparitions et de trahisons.

 

vlcsnap-2010-12-06-20h13m14s247

 

La série

 

Diffusée en début d'année sur la chaîne Orange Cinénovo du bouquet Orange Cinéma Séries, "Bored to death" fait partie des nouvelles séries comiques HBO. Elle suit les aventures d'un jeune écrivain qui s'improvise détective privée à la suite d'une déception amoureuse. Évidemment, ça ne va pas être aussi simple que prévu.

 

S'il n'y avait qu'une seule raison de regarder "Bored to Death", ce serait bien entendu pour son incroyable casting ; Jason Schwartzman, Ted Danson et Zach Galifianakis composent en effet le trio déjanté de la série.

 

Jason Schwartzman ("Scott Pilgrim") tient le rôle principal : celui de Jonathan Ames, un écrivain en manque d'inspiration et aimant aussi bien la beuh que le vin blanc. Afin de retrouver l'inspiration littéraire, il décide de devenir détective privé non agrée. Il résout alors des enquêtes concernant des membres de son entourage (le vol du skate du fils d'une amie) ou des personnes l'ayant contacté grâce à Internet. Au fil de ses investigations, il se retrouve embarqué dans de multiples situations cocasses accompagnées de savoureux dialogues.

 

Son meilleur ami Ray est interprêté par Zach Galifianakis ("Very Bad Trip"). Dessinateur obsédé par le sexe, Ray se sent délaissé par sa femme qui l'oblige constamment à faire des lavements et à aller chez le psy. Mais le personnage le plus intéressant et le plus décalé est sans aucun doute celui joué par Ted Danson ("Damages") : George, ami avec Jonathan, est le patron d'un grand journal. Expérimentant de nouvelles sensations comme l'homosexualité pour plaire à ses lectrices, il a des goûts très particuliers (il adore les aisselles des femmes) et n'hésite pas à relever tous les défis qu'on lui propose.

 

L'unique point faible de cette première saison est qu'elle se limite à huit petits épisodes de 25 minutes. On  reste un peu sur notre fin mais pas pour longtemps car la diffusion de la saison 2 est désormais terminée aux Etats-Unis et la série a été renouvelée pour une troisième saison. Jonathan Ames a donc encore beaucoup d'enquêtes à résoudre, pour notre plus grand plaisir.

 

Grande bouffée d'oxygène dans le milieu des séries, "Bored to Death" est une série à découvrir à mi-chemin entre les films de Wes Anderson et les films noirs.

 

Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us

 

vlcsnap-2010-12-06-20h10m46s40

 

Le coffret DVD

 

Les 8 épisodes sont répartis sur deux disques. Ils sont proposés notamment en version française et en version originale avec des sous-titres disponibles en une dizaine de langues. Pour chacun d'entre eux, on retrouve une courte bande-annonce de 30 secondes. Les bonus sont très complets avec un making of, un module "Le Brooklyn de Jonathan Ames", plusieurs commentaires audio et des scènes coupées. Mais malheureusement, tous les suppléments sont en version originale sans sous-titres. C'est vraiment dommage car du niveau de la technique, je ne trouve rien à redire.

 

Image Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.usImage Hosted by ImageShack.us

 

vlcsnap-2010-12-06-20h09m25s5

 

Bored to Death - Saison 1 : Actuellement disponible en DVD.

Un grand merci à Warner Home Video m'a permis de réaliser cette critique.

 


Captures

 

vlcsnap-2010-12-06-20h08m37s24vlcsnap-2010-12-06-20h10m52s105vlcsnap-2010-12-06-20h11m00s177vlcsnap-2010-12-06-20h11m09s4vlcsnap-2010-12-06-20h11m20s109vlcsnap-2010-12-06-20h11m49s164vlcsnap-2010-12-06-20h11m57s243vlcsnap-2010-12-06-20h13m02s114vlcsnap-2010-12-06-20h13m07s182vlcsnap-2010-12-06-20h04m14s242vlcsnap-2010-12-06-20h04m25s103vlcsnap-2010-12-06-20h07m40s0vlcsnap-2010-12-06-20h04m34s158vlcsnap-2010-12-06-20h06m30s69vlcsnap-2010-12-06-20h04m57s154vlcsnap-2010-12-06-20h04m52s86

Rédigé par Geotoine

Publié dans #Test DVD - Blu-Ray

Commenter cet article