13 films d'horreur cultes : Zombie, La nuit des morts vivants

Publié le 30 Octobre 2009

 
Réalisé par : George A. Romero
Avec : David Emge, Ken Foree

Des survivants essayent de fuir une invasion de morts-vivants. Ils se réfugient dans un centre commercial, assailli par les zombis. Ce décor envahi de morts-vivants donne lieu à une virulente critique de la société de consommation. La violence, présente tout au long du film, illustre la confrontation entre les zombis affamés et les survivants, qui n'ont d'autre choix que de les combattre.
 Ca décoiffe ! Le « maître de l’horreur », George A. Romero, continue soigneusement sa saga horrifique sur les zombies. Commencé en 1970 avec La Nuit des morts vivants, il a tout de suite embrayé avec trois autres suites, toutes aussi réussies les unes que les autres, avec : Zombie (Dawn of the Dead) (1978) (1983), Le Jour des morts-vivants (1986) et le petit dernier Land of the dead - le territoire des morts (2005). De volet en volet, on retrouve toujours cette même histoire, celle d’un groupe de survivants pourchassés par des zombies affamés de chair fraîche et de tripes. A chaque nouvel opus, on découvre une nouvelle traque, une nouvelle chasse à l’homme, des nouvelles proies, des nouveaux personnages.

Un film où la société de consommation est très largement critiquée et comme dans chacun de ses films, le seul véritable héros de l’histoire, est un homme de couleur, chose rare aux Etats-Unis !

Au programme, une B.O superbe, des scènes de poursuites excellentes, remplie d’actions, une véritable boucherie à ciel ouvert, c’est un véritable « geyser » d’hémoglobine et de tripes qui se déroule sous vos yeux.

En 2004, on découvrait L'Armée des morts au cinéma, le remake de Zombie (Dawn of the Dead) (1978) réalisé par Zack Snyder, recopié trait pour trait, mais relativement décevant face à celui-ci !

Avec le temps, Romero ne perd pas la main, des années 70 à nos jours, tous ces films ont été maintes fois applaudis, reconnus, félicités, les amateurs de films trash / gore, s’y retrouvent, dégustent un véritable chef d’œuvre du genre, pour notre plus grand plaisir, Zombie (Dawn of the Dead) (1978) est jouissif du début à la fin.

Critique by RENGER Benoit
 
Réalisé par : George A. Romero
Avec : Duane Jones, Karl Hardman

De nombreuses personnes se transforment en zombies et dévorent ceux qui ont le malheur de les croiser. Une poignée de survivants se réfugient dans une maison, où ils devront passer la nuit en contenant l'assaut des zombies.
George A. Romero bouscule les codes du film d’horreur. C’était en 1968, avec La Nuit des Morts-Vivants, premier volet d’une tétralogie qui au fil des années, sont devenus cultes.

Ses réalisations s’enchaîneront en connaissant toutes le même succès. S’ensuivent avec Zombie (1978), Le Jour des Morts-Vivants (1986) et le dernier, Land of the dead - Le Territoire des morts (2004).

Le maître des films de zombies y réalise là l’un des films les plus cultes des années 60 à nos jours.

Un huit-clos où des inconnus sont pourchassés par des zombies. Un film où la politique est au cœur du film (critique social et raciale) où un noir tient le premier rôle, devient par la suite le seul survivant, et qui se fera abattre par des policiers à la fin.

Film à petit budget, acteurs amateurs, tourné en noir et blanc. La musique est prépondérante face aux dialogues (qui par moment nous rappelle les films muets).

La Nuit des Morts-Vivants reste l’un des piliers du 7ème art horrifique, maintes fois copiés, jamais égalé, George A. Romero reste quoi qu’il en soit, le maître absolu du genre.

Critique by RENGER Benoit

Rédigé par Geotoine

Publié dans #Critiques

Commenter cet article